jeudi 5 avril 2018

Un sumi-e de Barbara-Anne Masson, artiste de Québec




Quand le vent du sud
Fait danser les jeunes feuilles
Le jour fait peau neuve



Dominic Deschênes, Marcher vers l'aube.

mercredi 7 mars 2018

Exposition-récital "Mes petites matières"



Flaques, de Maria Vinuesa



Quelque chose de fragile, d’éphémère, de doux et de mouillé
Où placer sa joue pour espérer

Empreintes, tracés     de charbon ou de lait
Entre noirceur, douleur, candeur, douceur
C’est tout à la fois      c’est à la fois tout
Une griffure, un cri ocre, une coquille d’œuf, des dégoulinures lactées
À travers lesquels respirer      ou bien être en apnée

Flaques de buée sur nos vitres      intérieures posées
mais aucun rêve
Car le monde est dans toutes ses matières      tourmenté
Plutôt une éponge de vinaigre sur la bouche      qu’une eau fraîche et apaisante

L’averse lave nos maux      mais nos corps restent accrochés
À l’inéluctable

Cette goutte ivre qui nous résiste.

Fabienne Roitel

dimanche 1 octobre 2017

Maria Vinuesa expose


L’artiste peintre Maria Vinuesa écrit : « Lire Herman Hesse, c’est essayer d’aller à l’essentiel. » Elle utilise des farines de marbre, de la craie de Champagne qui sont d’abord pressées et collées sur la toile puis travaillées avec des lasures, ce qui induit une granulosité. Cette impression d’effritement rappelle le temps qui passe telle une conscience pariétale. La vie n’a-t-elle de sens que dans l’instant présent ?


Maria Vinuesa ajoute : « J’essaie de rester souple et reconnaissante face à la turbulence du monde et l’intériorité de Hesse. » D’où ces couleurs brumeuses qui dévoilent bouillonnement en surface. Telle une pulsion vibratoire. Et des couleurs franches en sourdine. Telle la trompette de Miles Davis.

samedi 17 décembre 2016

Meilleurs voeux et remerciements

Le lancement de notre nouvelle collection "Confidentielle", le 27 novembre dernier, a été un succès. Grâce à votre soutien, 160$ ont été versés à la Fondation Gilles Kègle. Merci et joyeuses Fêtes !